Musculation après Laparotomie

La chirurgie se décline sous deux angles pour combattre les extensions du cancer du testicule : soit sous la forme de chirurgie complémentaire, soit sous la forme de chirurgie de secours. Lorsqu'elle est complémentaire, elle fait partie du parcours de soin et vise à finaliser le travail que n'a pu accomplir la chimiothérapie (exérèse de tout nodules ou ganglions résiduels). En chirurgie de secours, elle permet de tenter l'impossible, et pas forcément en vain.

Modérateurs: Lou, annie29

Musculation après Laparotomie

Messagepar Alex20 » 04 Avr 2015, 00:20

Bonjour bonjour!

Voilà, ma problématique est la suivante : j'ai subi une laparotomie médiane en novembre 2013 pour mon curage ganglionaire et j'aimerais me réinscrire dans une salle de sport pour reprendre la musculation , qu'en pensez vous ? n'est ce pas trop vis-à-vis de l'eventration ?

j'aimerai quelques avis car je ne vois pas de medecin avant la fin du mois de Mai :D
Alex20
 
Messages: 46
Enregistré le: 27 Juil 2014, 01:06

Re: Musculation après Laparotomie

Messagepar Marmotte » 05 Avr 2015, 06:12

Bonjour,

Grégory a fait une éventration peu de temps après son opération alors qu'il n'avait pas forcé, si tu n'as pas de signe et vu que cela fait 2 ans .... mais attend l'avis de ton médecin et reprends progressivement.

Pour infos Grégory a été opéré pour son éventration avec pose d'une grille et après 6 mois aucun problème pour le sport, il peut porter lourd.
Avatar de l’utilisateur
Marmotte
 
Messages: 446
Enregistré le: 27 Aoû 2011, 17:04
Localisation: Grenoble Isère


Retourner vers Les chirurgies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

à propos

Le cancer des testicules est en constante progression depuis 20 ans. Chaque année, le nombre d’hommes atteints croÎt de 2.5%. 2500 cas par an, sont découverts à divers stades de la maladie qui en compte trois, selon la classification la plus employée.

Cancer-testicule.org est la communauté francophone des personnes touchées par la maladie, que ce soit en tant que malade ou proche.