Orchidectomie et gynécomastie

L'orchidectomie (exérèse ou ablation du testicule) est le premier acte médical vers la guérison. Dans la plupart des cas, cela suffit à ramener les marqueurs tumoraux sanguins dans la norme, dans la mesure où il n'y a pas d'extension. Vous pouvez partager vos questions et vos expériences sur cette opération dans cette rubrique.

Modérateurs: Lou, annie29

Orchidectomie et gynécomastie

Messagepar andre-victor » 01 Sep 2013, 07:02

Ayant eu une ectopie testiculaire non traitée, puis une orchidopexie (fixation du testicule dans la bourse) entraînant des douleurs insupportables, un traitement très agressif contre la stérilité, des orchites et épididymites répétées, j'ai accepté l'orchidectomie bilatérale à la fois pour mettre fin aux affections testiculaires et à la douleur, les risques d'évolution en cancer n'étant pas négligeables selon le corps médical.
L'orchidectomie bilatérale a été pratiquée sous la forme "radicale" il y a maintenant plusieurs années. Deux jours d'hospitalisation, une semaine de repos. Plus aucune douleur ni gêne ensuite (je n'ai pas de prothèses). Je n'ai plus aucun suivi.
Evidemment, je dois suivre un traitement substitutif (Androtardyl) à vie contre l'ostéoporose, mais que j'interromps par moments.... au grand dam de mon endocrinologue !
Les conséquences sont une gynécomastie importante qui évolue en permanence, ce qui n'est pas rare.
Cette gynécomastie commence à me gêner dans certaines activités. Je ne souhaite pas d'intervention chirurgicale sur des tissus sains, mais il serait plus confortable que je sois "maintenu"... La seule solution qu'on me propose, hormis la chirurgie, est le port d'un soutien-gorge.... comme les femmes... Ce qui me gêne surtout, est que cela puisse apparaître sous les vêtements.
Il existe bien des "gilets" de compression pour la gynécomastie, mais c'est très inconfortable, on ne peut supporter cela tous les jours et impossible l'été.
Le fait d'avoir cette gynécomastie, j'assume, étant donné qu'il n'y a pas de risque pour ma santé. Mais je ne suis ni travesti, ni homo, ni transsexuel, et je ne voudrais pas en donner l'impression en portant un soutien-gorge qui serait visible. Il va bien falloir pourtant que je m'y soumette car c'est actuellement très inconfortable et il n'y a pas d'autre solution.
Y a-t-il d'autres personnes dans mon cas (orchidectomie bilatérale et/ou gynécomastie ) ?
Modifié en dernier par andre-victor le 01 Sep 2013, 07:07, modifié 1 fois.
andre-victor
 
Messages: 3
Enregistré le: 31 Aoû 2013, 12:23

Re: Orchidectomie et gynécomastie

Messagepar annie29 » 01 Sep 2013, 07:07

Bonjour André-Victor,

ce post faisant doublon avec l'autre, je le cloture sans le supprimer. Ne soyez pas trop pressé d'avoir des réponses déjà parce que le forum ne compte pas de cas similaire au vôtre et en plus, il s'agit d'un petit forum.

Pour avoir des réponses en nombre et plus rapide, doctissimo me semble plus approprié.
Avatar de l’utilisateur
annie29
Administrateur du site
 
Messages: 1466
Enregistré le: 20 Aoû 2011, 12:16
Localisation: Plouguerneau - Finistère


Retourner vers L'orchidectomie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

à propos

Le cancer des testicules est en constante progression depuis 20 ans. Chaque année, le nombre d’hommes atteints croÎt de 2.5%. 2500 cas par an, sont découverts à divers stades de la maladie qui en compte trois, selon la classification la plus employée.

Cancer-testicule.org est la communauté francophone des personnes touchées par la maladie, que ce soit en tant que malade ou proche.

cron