prothèse testiculaire trop haute

Les types de prothèses, les avantages et risques qu'elles comportent.

Modérateurs: Lou, annie29

prothèse testiculaire trop haute

Messagepar Egon Schiele » 22 Fév 2015, 20:44

Bonjour,
ma question porte essentiellement sur la position de la prothèse et la gêne que cela peut occasionner, si elle est comme pour moi, trop haute. Mon médecin m'avait indiqué avant de quitter l'hopital qu'il faudrait tirer dessus pour éviter qu'elle remonte trop. J'ai essayé de le faire les jours suivants, bien que la douleur de la cicatrice, l'absence de sensation, etc n'ont pas rendu la chose facile. Cependant, j'avais eu le sentiment de l'avoir fait bouger au moins un peu. Je pense ne pas l'avoir fait suffisamment fort et de manière assez répétée. Or, tout ce temps je n'ai jamais ressenti de gêne particulière, sans doute bien plus obsédé par la cicatrice. En voyant mon urologue, elle m'a indiqué qu'elle était effectivement remontée et qu'un cordon s'était formé autour rendu difficile le fait de la faire bouger. Cependant, elle avait l'air de considérer que cela n'avait qu'un caractère esthétique. Cependant, cela commence à présent à beaucoup me gêner, la prothèse située sur le coté droit semble positionnée presque à la base du penis. J'aurais donc voulu savoir s'il existait des moyens, autre qu'une nouvelle opération, pour faire descendre la prothèse.
Merci
Egon Schiele
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Fév 2015, 16:26

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar dook » 03 Mar 2015, 12:44

Hello,

La mienne aussi est haute, come tu dis, presque à la base du pénis. En fait j'ai remarqué qu'elle remontait quand la peau du scrotum était rétractée (quand il fait froid par exemple). Lorsque la peau est plus souple (quand il fait chaud) elle est moins collée et elle redescend.

Par contre moi aussi l'uro m'avait dit de tirer sur la peau pour la faire descendre sauf qu'en le faisaint j'ai arraché le fil qui devait la tenir... J'ai entendu très nettement un "clac" à l'intérieur de moi :lol: Je rigole mais sur le coup j'étais un peu inquiet et je n'avais eu aucune douleur sur le coup ou après.

Lorsque je l'ai vu je lui ai demandé si il avait accroché la prothèse. Il m'a dit oui, et je lui ai expliqué ce qui m'était arrivé. Sa seule réaction : vous avez salopé mon boulot :shock: (bon il rigolait). Ensuite il m'a dit que cela ne poserai aucun souci, et en effet pas de problème avec de puis plusieurs mois.

Au début j'avais commencé à focaliser dessus puis je me suis dit "est ce que cela te gène, est ce que tu la sens" ? Et en fait je ne la sentais pas du tout et elle ne me génait pas également lorsque je marchais ou dormait etc. donc j'ai arrêté de me prendre la tête avec.
Modifié en dernier par dook le 03 Mar 2015, 12:58, modifié 1 fois.
dook
 
Messages: 222
Enregistré le: 25 Avr 2014, 16:13

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar Egon Schiele » 03 Mar 2015, 12:57

Merci beaucoup pour cette réponse.
j'avoue ne pas ressentir de gêne particulière, ça doit sans doute être parce que ça n'était pas comme ça avant et il me faut un peu de temps pour m'y habituer. En ce qui me concerne elle n'était pas attachée. Puis-je te demander en même temps si elle a bougé par la suite ou si elle prend dans les premiers jours une position définitive. D'autre part, combien de temps a-t-il fallu pour retrouver des sensations autour de la cicatrice ? Au bout de combien de temps peut se dissiper l'impression d'étrangeté qu'on peut avoir de la prothèse au début ?
Désolé pour ce flot de question, mais la prothèse n'était pas un problème avant l'opération, à présent que je commence à la sentir plus et à m'interroger sur l'importance qu'elle pourrait avoir désormais, je m'inquiète un peu.
Encore merci
Egon Schiele
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Fév 2015, 16:26

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar dook » 03 Mar 2015, 13:28

:hello:

Merci beaucoup pour cette réponse.[/


Pas de souci, nous sommes là pour ça.

j'avoue ne pas ressentir de gêne particulière, ça doit sans doute être parce que ça n'était pas comme ça avant et il me faut un peu de temps pour m'y habituer


C'est justement ce que je me suis dit : pas de gène alors pourquoi je focalise dessus ? Tout simplement car c'est un corp nouveau dans le tien. Et plus je focalisais dessus, plus je trouvais que quelque chose n'allais pas : un jour c'était la taille, un jour c'était froid, un jour elle était trop haute etc. Mais force est de constater qu'elle ne me génait pas du tout si je ne la regardais pas ou si je faisais pas attention à elle. Je l'oubliais carrément même.
Donc petit à petit je n'y ai plus prété attention et tout est rentré dans l'ordre.

Puis-je te demander en même temps si elle a bougé par la suite ou si elle prend dans les premiers jours une position définitive.


En fait je pensais qu'elle bougeait, mais elle reprend toujours sa position initiale. Au début j'essayais de la déplacer, mais rien à faire. Quand il faisait froid elle était tout en haut, et quand il faisait chaud (genre sous la couette) elle redescendait. J'ai compris que ça ne servait à rien d'y toucher, que je ne pourrai pas la faire laisser en bas, car le peau si elle se rétractait, la faisait remonter. De plus je m'étais dit avec la chance que j'ai, je vais les percer !

D'autre part, combien de temps a-t-il fallu pour retrouver des sensations autour de la cicatrice ?


Pour la cicatrice, je suis toujours engoudi autours : j'ai très peu de sensation à cet endroit. J'ai été opéré en avril 2014. Elle à presque disparue. On voit juste un trait très fin. Je n'y touche pas trop car en même temps que l'orchidectomie, on m'a placé une plaque pour une hernie inguinale. Je sens la plaque à cet endroit et je n'aime pas trop y toucher.

Au bout de combien de temps peut se dissiper l'impression d'étrangeté qu'on peut avoir de la prothèse au début


En fait, l'impression d'étrangeté à disparu quand j'ai arrêté de focaliser dessus et en acceptant que cette balle de silicone faisait partie de moi maintenant.

Désolé pour ce flot de question, mais la prothèse n'était pas un problème avant l'opération, à présent que je commence à la sentir plus et à m'interroger sur l'importance qu'elle pourrait avoir désormais, je m'inquiète un peu.


Pas de souci ! Je te répondrai autant que mes connaissances me le permettent ! C'est, je pense, justement parceque tu t'interroges (comme moi à un moment, et c'est normal) qu'elle te pose de plus en plus de problème. C'est un cercle vicieux en fait. Tant que tu n'as pas de douleur et qu'elle ne te gène pas quand tu marches/sport/dors/galipette etc. tu n'as pas vraiment de question à te poser.
dook
 
Messages: 222
Enregistré le: 25 Avr 2014, 16:13

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar dook » 04 Mar 2015, 10:29

Pour te dire, à un moment, je focalisais tellement dessus que je la mesurais pour savoir si elle était de la même taille que l'autre.... ^^
dook
 
Messages: 222
Enregistré le: 25 Avr 2014, 16:13

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar Egon Schiele » 05 Mar 2015, 08:46

Merci
tu as raison. je dois encore trop y penser parce que c'est récent. Tout c'est enchaîné vite avec l'opération, etc, du coup je commence seulement à réaliser et je ne m'y fais pas encore. Il est vrai que ce n'est pas douloureux et très peu visible, mais ça demande tout de même de s'y habituer. Puis-je te demander comment cela s'est passé sur la plan sexuel ? J'ai peur que cela se voit en raison de l'asymétrie. Cela ne causse-t-il aucune gêne d'avoir la prothèse si haute ?
Egon Schiele
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Fév 2015, 16:26

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar dook » 05 Mar 2015, 14:35

Tu veux que je te dise ? Sur le plan sexuel avec ma femme on l'a fait 3 jours après l'opération :onomnom:

Bon c'était tendu (sans vouloir faire de mauvais jeux de mots :la: ) car la cicatrice tirait un peu.

Ca a marché exactement comme "avant", elle n'a vu aucune différence (visuellement), idem au touché, plaisir etc.

Et avec le recul, je trouve que ça marche même mieux qu'avant, surtout au niveau érection... Je ne sais pas comment l'expliquer, mais je sens que c'est plus "fort".

Pour l'asymétrie, je te rassure, elles ne l'étaient pas avant en ce qui me concerne.... Une était derrière et une devant.

Et pour la prothèse haute, je ne la sens tout simplement pas. Même si j'essai d'imaginer mentalement la prothèse à la base du pénis, ça ne change pas, je ne la sens pas.
dook
 
Messages: 222
Enregistré le: 25 Avr 2014, 16:13

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar Egon Schiele » 05 Mar 2015, 15:55

Ok! donc définitivement pas de raison de s'inquiéter.
J'ai eu mon médecin au téléphone pour lui demander conseil. Elle m'a confirmé qu'elle l'avait trouvée elle aussi plutôt haute, cependant, il était toujours possible de la bouger en tirant. Dans le pire des cas, il est possible de la "repositionner", mais ceci je suppose doit impliquer une opération. Je vais donc continuer à tirer en espérant au moins la déplacer un minimum.
Egon Schiele
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Fév 2015, 16:26

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar dook » 05 Mar 2015, 21:10

En tirant, je ne pense pas que tu gagneras plus d'1 cm en étant très optimiste...

Après rouvrir pour repositionner, c'est chaud quand même....

Fais un essai : tu n'y penses plus pendant quelques temps (tu touches / regardes pas pendant 1 ou 2 mois) et après essaies de voir si ça te gène encore...

Si vraiment ça te gène, soit tu l'enlèves sois tu l'as met plus bas via une opération...
dook
 
Messages: 222
Enregistré le: 25 Avr 2014, 16:13

Re: prothèse testiculaire trop haute

Messagepar looping » 04 Juin 2016, 07:28

Bonjour,
Je suis moi aussi déçu de cette prothèse. ça fait 48 jours que je l'ai et elle ne descend pas. Elle n'a donc aucune utilité esthétique.
Sincèrement, il vaut mieux mettre sa fierté au placard et être en bonne santé sans ce corps étranger en soi.
Tant pis pour la piscine. ..
looping
 
Messages: 20
Enregistré le: 22 Mai 2016, 15:10
Localisation: Finistère

Suivante

Retourner vers Les prothèses testiculaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

à propos

Le cancer des testicules est en constante progression depuis 20 ans. Chaque année, le nombre d’hommes atteints croÎt de 2.5%. 2500 cas par an, sont découverts à divers stades de la maladie qui en compte trois, selon la classification la plus employée.

Cancer-testicule.org est la communauté francophone des personnes touchées par la maladie, que ce soit en tant que malade ou proche.