Vous et votre prothèse testiculaire !

Les types de prothèses, les avantages et risques qu'elles comportent.

Modérateurs: Lou, annie29

Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar annie29 » 06 Déc 2011, 09:42

Vous avez opté pour une prothèse testiculaire après votre orchidectomie : quel "rapport" psychologique entretenez-vous avec ce corps étranger ? L'avez-vous assimilez ? Vous gêne-t-il ? En quoi serait-il perfectible pour mieux l'accepter (au niveau de la forme, du confort, psychothérapie, etc) ? À vos claviers : j'ai souvent négligé ce thème, or il revient énormément dans les doléances des messieurs.
Avatar de l’utilisateur
annie29
Administrateur du site
 
Messages: 1453
Enregistré le: 20 Aoû 2011, 12:16
Localisation: Plouguerneau - Finistère

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar jacqueswalgraeve » 06 Déc 2011, 10:53

bonjour,qu il fassent juste des prothéses qui ne font pas réagir le corps qui forme cette coque fibreuse autour qui la rend dur ou qui dans mon cas a provoqué le rejet de cette prothése.de toute façon l on sent que l on a un corps étranger dans notre corps et cela a un but juste ésthétique et psychologique.j en voulait absolument une pour me sentir mieux dans ma peau,maintenant aprés l avoir portée et enlevée suite au rejet,je me sens mieux sans et l ai enfin accepté comme cela.
Avatar de l’utilisateur
jacqueswalgraeve
 
Messages: 157
Enregistré le: 12 Nov 2011, 06:33

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar Marmotte » 06 Déc 2011, 20:02

Suite à vos messges j'en ai parlé à Grégory aujourd'hui l'urologue lui a posé la question de savoir s'il en voulait une ou pas en sachant qu'il la mettait en même temps que l'opération mais ne lui pas parlé des effets secondaires.

Il m'a dit qu'il n'avait aucun problème pour lui elle fait partit de son corps et dés le début il disait " je suis siliconé comme une femme" peut-être insouciance de ses 24 ans, il ya déjà 2 ans ...
Avatar de l’utilisateur
Marmotte
 
Messages: 445
Enregistré le: 27 Aoû 2011, 17:04
Localisation: Grenoble Isère

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar annie29 » 06 Déc 2011, 20:14

Mon mari est un peu indifférent à cette prothèse. Côté esthétique, il est tellement couturé de cicatrices que ça ne lui fait ni chaud ni froid. Il m'a dit qu'il n'arrivait plus à dormir sur le ventre car il la sentait (cela dit, il me dit que le curage ganglionnaire y est aussi pour quelque chose). Alors, pour résumer, elle ne fait pas partie de son corps mais elle ne le dérange pas. Vu le parcours médical qui a suivi, je comprends sa relative indifférence. :)

Il m'a dit que s'il avait un reproche à faire à cette prothèse, ce serait la "dureté" de la texture.
Avatar de l’utilisateur
annie29
Administrateur du site
 
Messages: 1453
Enregistré le: 20 Aoû 2011, 12:16
Localisation: Plouguerneau - Finistère

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar Marmotte » 15 Déc 2011, 19:47

Pour la dureté de la prothèse cela vient des chairs qui se sont formés au tour, l'urologue de Grégory lui en a montré une de 30 ans !!! et oui son propriétaire ne la supportait plus, il a demandé en en avoir une autre .. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Marmotte
 
Messages: 445
Enregistré le: 27 Aoû 2011, 17:04
Localisation: Grenoble Isère

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar PIER57 » 25 Avr 2012, 18:41

Je confirme la fibrose qui se crée autour de la prothèse est désagréable car on a l'impression d'avoir une masse dure à la place du testicule. 6 mois après l'orchidectomie et mise en place de cette prothèse, je m'y suis habitué et dans la vie courante je ne ressens aucune gène sauf lorsque que je bricole et que je suiis accroupis trop longtemps.
Par contre j'ai repris mon activité sportive favorite: le vélo et le vtt et sur des sorties dépassant 2 heures, la prothèse créé un inconfort.
Par temps froid la prothèse n'étant pas vascularisée, celà occasionne une gène.
PIER57
 
Messages: 43
Enregistré le: 18 Oct 2011, 11:22
Localisation: metz (moselle 57)

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar frankek » 26 Avr 2012, 08:30

Bonjour,

Pier57 : ton avis m'interpelle ! En effet mois aussi je fais du vélo et je m'inquiète un peu par rapport à ce que tu écris. Je fais aussi surtout beaucoup de course à pied. Pour l'instant je n'ai pas encore reprit le sport. J'espère que cela ne va pas trop me gêner.

Pour la prothèse, j'ai eu au début un peu de mal. C'est vrai qu'elle est dure au toucher et qu'elle peut faire un peu mal quand est couché sur le ventre. Pour l'instant je vais la garder si je suis incommodé dans le sport alors là je la ferais enlever sans problème.
frankek
 
Messages: 45
Enregistré le: 24 Avr 2012, 06:41

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar PIER57 » 26 Avr 2012, 18:19

Pour la pratique du vtt tout suspendu je suis moins géné car la position est moins statique sur la selle contrairement au vélo route.
A la reprise du sport c'est le pli inguinal encore induré au niveau de la prothese qui occasionne un inconfort. Selon l'urologue, celà s'estompe avec le temps mais persiste encore 6 mois après l'opération.
Il est nécessaire selon lui de porter des sous vêtements qui maintiennent.
Pour la pratique du vélo route je suis en cours de test de selle pour limiter l'inconfort.

N'hésite pas à reprendre le sport en te fixant des objectifs raisonnables dès que ton corps le permet, car ça permet d'oublier la maladie et de passer à autre chose.
PIER57
 
Messages: 43
Enregistré le: 18 Oct 2011, 11:22
Localisation: metz (moselle 57)

Re: Vous et votre prothèse testiculaire !

Messagepar Ragondin » 21 Déc 2016, 11:12

ça fait une semaine que j'ai été opéré et ma prothèse qui a été mise en même temps que l'opération me fait mal. Une semaine avant l'opération je ne savais pas si j'en voulais une ou pas, j'en voyais pas bien l'intérêt car mon autre testicule est tout petit donc en fait sans prothèse on verrait pas vraiment la différence. Le chirurgien m'a dit que ça ferait aucune différence de mettre une prothèse, que je la sentirai pas, que je m'y habituerai, bref que ça irai tout seul… je lui avais demandé si ça pouvait être rejeté par le corps il m'a dit que non alors qu'il y en a ici pour qui c'est le cas!! C'est dingue!! :shock: du coup j'ai fini par me dire que ça serait mieux d'en avoir une suite à ce qu'il m'avait dit et j'ai dis que j'en voulais une le jour de l'opération mais je regrette un peu/beaucoup.

Au final je me retrouve avec un gros machin 3 fois plus gros que mon testicule normal (et que mon précédant avant qu'il grossisse à cause du cancer) qui tire dans tous les sens, qui me fait mal, qui est beaucoup trop gros et qui m'empêche de me mettre sur le ventre…

Mais j'ai pas envie de repasser sur le billard alors je vais essayer de m'y faire, si vraiment ça va pas je la ferai enlever mais si on m'avait dit au départ que ça serait une gêne comme ça et qu'on m'aurai montré ne serait-ce que la taille de la prothèse avant de la mettre j'aurai dis non!!! Faut quand même pas être un as pour comparer avec la taille de l'autre et voir qu'il est trop gros! :wow: Je suis un peu choqué de l'attitude du chirurgien qui m'a strictement rien dit ou qui m'a dit des trucs faux… et qui a éludé la question de la prothèse en 3 secondes. Résultat c'est nul archi nul… Et avoir un énorme machin tout en haut et un tout petit en bas de l'autre côté je pense que c'est moins esthétique que d'avoir rien d'un côté…

Si on se fait opérer pour l'enlever est-ce que l'opération est aussi dure que pour enlever un testicule cancéreux? Au réveil de l'anesthésie je savais pas où j'étais j'ai eu un peu une crise de panique j'ai pleuré… :peur: et je suis resté des heures après l'opération à attendre et à avoir mal et à pas savoir si faut que je me réveille ou pas, bref y'en a ici qui ont clairement vécu bien pire mais tout ça pour dire que s'il faut que je revive tout ça alors je préfère quand même essayer de me faire à la prothèse!
:alabourre:
Ragondin
 
Messages: 3
Enregistré le: 20 Déc 2016, 10:04


Retourner vers Les prothèses testiculaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

à propos

Le cancer des testicules est en constante progression depuis 20 ans. Chaque année, le nombre d’hommes atteints croÎt de 2.5%. 2500 cas par an, sont découverts à divers stades de la maladie qui en compte trois, selon la classification la plus employée.

Cancer-testicule.org est la communauté francophone des personnes touchées par la maladie, que ce soit en tant que malade ou proche.

cron