rubrique psychologie

Vous souhaitez voir apparaitre ou disparaitre une rubrique ? Vous aimeriez bénéficier d'une nouvelle fonctionnalité (pour écouter de la musique, voir des vidéos, des images) : C'est ici que cela se passe.

Modérateurs: Lou, annie29

rubrique psychologie

Messagepar jacqueswalgraeve » 23 Nov 2012, 12:01

bonjour annie,je souhaiterai te suggérer de créer une rubrique psychologie car je constate que au niveau médicale il y a beaucoup d abscence au niveau psy.je le constate a nouveau avec ma femme qui pleure,qui dit que elle n a même pas envie de faire la chimio,que elle se sent inutile tellement elle est faible.j ai contacté la psy a l hôpital,mais injoignable et ont te laisse avec ton mal être comme moi je l ai vécu.cela me révolte.je vait de nouveau comme pour moi faire appel a la fondation du cancer belge mais je compte bien tapé du point sur la table lors de sa visite lundi et mardi chez le chirurgien et l oncologue.c est révoltant,ils t opérent et te laissent avec ton mal être.
Avatar de l’utilisateur
jacqueswalgraeve
 
Messages: 157
Enregistré le: 12 Nov 2011, 06:33

Re: rubrique psychologie

Messagepar annie29 » 23 Nov 2012, 13:05

Bonjour Jacques,

Au niveau du forum, on dispose déjà du pavé "Impact psychologique de la maladie", avec les rubriques "Humeur du jour", "Vos trucs pour déstresser" et "L'annonce du diagnostic - En parler autour de soi".

Pour ce qui est de la prise en charge psychologique médicale, là je t'avoue que je cale. En France, il y a des psy dans les services hospitaliers (comme en Belgique je le suppose), mais ils sont effectivement saturés de demandes. Après, il reste les associations comme la Ligue, l'Arc ou d''autres plus spécifiques, selon les types de cancer.

Le problème du cancer est qu'il faut "encaisser" les nouvelles, il y a un travail personnel d'assimilation. Un psy n'empêchera pas de pleurer, car c'est une étape essentielle du processus d'assimilation... Ce processus d'assimilation est commun à n'importe quel stress (maladie, deuil, rupture amoureuse, etc.) :
- le choc (on est sans réaction)
- le rejet (on est dans le déni ou on refuse d'accepter la réalité, cela se manifeste par la colère, la révolte souvent)
- l'abdication (on accepte le verdict et on comprend qu'il va falloir affronter les choses : pleurs et résignation)
- le combat : on fait corps avec le facteur de stress, pour mieux le combattre et s'en relever.

Un psy est susceptible d'aider quelqu'un qui reste bloqué dans une de ces phases. Si on les traverse les unes après les autres, on est tout à fait normal et à même de combattre. En tout cas, je le conçois comme tel.

J'aurais aimé que notre forum bénéficie de conseils professionnels : psy, urologue, oncologue, parce que ce cancer est particulier, dans le sens où il frappe les hommes... dans leur orgueil, dans le sens aussi où les hommes ont du mal à verbaliser leurs douleurs personnelles, qu'elles soient morales ou physiques.

Au niveau du forum, je ne peux pas créer une rubrique "plus psychologique" que celles qui existent déjà, car cela voudrait dire qu'elles seraient gérées par un psy, non seulement diplômé, mais en phase avec les réalités du cancer (je lance un appel d'ailleurs, s'il y a des volontaires dans cette profession qui nous lisent).

Je me sens très impuissante devant ta détresse Jacques, qui doit ressembler à celle que tu éprouves face à ton épouse, car mon expérience face à la maladie me donne un aperçu de tes tourments. Tout ce que je peux te promettre ici, c'est que tu trouveras toujours quelqu'un à qui parler et tu l'as sans doute constaté. Je pense que plus la révolte et la colère sont canalisées, mieux on est à même d'aider son prochain.

Les conseils "psy" que tu recevras ici seront ceux de personnes ayant traversé la maladie, ils te donneront un éclairage, mais pas la solution qui règle tout, juste des pistes à explorer en attendant des jours meilleurs. On a connu aussi ce sentiment d'être "laché" dans la nature après avoir affronté les opérations, les chimios, les complications... Si la fondation du cancer Belge continue à proposer ces 10 séances gratuites, il faut absolument y avoir recours. J'en profite pour donner le lien de leur site :

http://www.cancer.be/index.php/cancers-du-testicule/a-propos-du-cancer-du-testicule/id-menu-4309.html

J'espère avoir répondu à tes attentes. Si je les ai mal comprises, on en parle quand tu veux.
Avatar de l’utilisateur
annie29
Administrateur du site
 
Messages: 1460
Enregistré le: 20 Aoû 2011, 12:16
Localisation: Plouguerneau - Finistère

Re: rubrique psychologie

Messagepar Lou » 23 Nov 2012, 13:29

Bonjour Jacques,

Je suis assez d'accord avec tout ce qu'Annie t'a dit. Si c'est d'un professionnel dont vous avez besoin, ce n'est pas (encore) ici que vous pourrez le trouver. Nous tous, on ne peut que tenter de s'aider les uns les autres avec l'expérience qu'on a tiré de la maladie, tenter de remonter le moral de chacun. Et des rubriques existent pour ça déjà.
Si les psy de l'hôpital sont indisponibles, vous pouvez tenter de vous orienter vers un psy en dehors de l'hôpital. Il ne sera pas forcément aussi calé au niveau des problèmes liés au cancer mais ça peut déjà apporter un début de soutien à ta femme (et à toi même).
Avatar de l’utilisateur
Lou
 
Messages: 688
Enregistré le: 22 Juil 2012, 09:54


Retourner vers Suggestions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

à propos

Le cancer des testicules est en constante progression depuis 20 ans. Chaque année, le nombre d’hommes atteints croÎt de 2.5%. 2500 cas par an, sont découverts à divers stades de la maladie qui en compte trois, selon la classification la plus employée.

Cancer-testicule.org est la communauté francophone des personnes touchées par la maladie, que ce soit en tant que malade ou proche.